Accueil > Actualités > Revue de presse

=>   Article paru sur l'Echo du Solaire, le 01/09/2015

Publiée le 02-09-2015

Energies renouvelables : trois mécènes français financent un appel à projets dans le cadre de la COP21

La COP21, conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, se profile à l’horizon. En avant-première de cet événement qui se déroulera à Paris du 30 novembre au 11 décembre prochains, l’Agence des micro projets (AMP)*, un programme de l’ONG La Guilde, lance un appel à projets dans les énergies renouvelables qui vise à encourager le développement des énergies vertes dans les pays en développement avec un financement par trois mécènes français, VOL-V, Finergreen et Solvéo Energie. L’appel à projets est  ouvert  du  1er  au  23  octobre  2015.

Cette dotation « Energies Renouvelables – COP21 » vise des projets contribuant à améliorer les conditions de vie des populations des pays du Sud par le développement des énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque, méthanisation, hydroélectricité, etc). Rappelons qu’il y a, dans le monde, 2 milliards de personnes sans accès suffisant à l’énergie et 1,6 milliard de personnes sans accès ni à l’électricité ni à toute autre forme d’éAMP-310815nergie moderne. Après l’instruction des dossiers par un jury d’experts, les projets lauréats obtiendront une dotation pouvant aller jusqu’à 10000 euros, qui sera remise lors de la COP21 au Salon du Bourget en décembre 2015.

Pour participer, cliquer ici

Le groupe VOL-V (35 personnes, 17,4 millions d’euros de CA en 2014) est un producteur indépendant d’électricité renouvelable qui développe, construit et exploite des centrales éoliennes, des centrales solaires ou à partir de biomasse. En janvier 2015, il détenait 55 centrales de production d’électricité renouvelable, représentant un investissement d’environ 125 millions d’euros.

Finergreen est une société de conseil spécialisée dans l’ingénierie financière des projets d’énergie renouvelables.

Solvéo Energie est une filiale du groupe toulousain Solvéo spécialisée dans les énergies renouvelables.

*Créée en 1967, l’ finance depuis 2013 une centaine de microprojets de solidarité internationale par an avec une dotation de 2000 à 15000 euros, grâce au soutien de l’Agence Française de Développement (AFD).